Alerte : une équipe, vite !

Evadez-vous dans l’Antarctique et imaginez-vous à la tête d’une colonie de manchots dont l’habitat est menacé par la fonte des glaces… Un scénario inspiré du livre de John Kotter, Alerte sur la banquise. Toute ressemblance avec de grands projets de changement dans l’entreprise est … voulue, et assumée !

Glissons nous dans la peau de Louis chef Manchot, qui doit organiser de toute urgence ce changement. Constituer une équipe, d’accord, mais sur quels critères choisir ses membres ? Va-t-il les choisir essentiellement d’après leurs compétences ? Si la compétence est le seul critère de sélection, il y a un risque que cette équipe manque d’efficacité. Car un autre élément clé doit être pris en compte : l’alchimie des comportements. Cette équipe doit mener ce projet ambitieux … à terme : la vie de la colonie en dépend ! Louis va s’inspirer de techniques qui ont fait leurs preuves. Elles sont validées par des dizaines d’années de recherches sur le fonctionnement des équipes (je vous propose ici une libre interprétation du livre de J. Kotter inspirée par le langage des rôles en équipe de Meredith Belbin).

Au départ du conte, Fred le manchot Promoteur/Concepteur est celui qui remarque la fragilité de l’iceberg. Ses qualités : l’investigation, la curiosité, l’observation. Il raisonne aussi out-of-the Box. Fred a convaincu Louis, le Chef manchot. Le projet prend forme.

8 Etapes seront nécessaires pour le mener à bien :

ETAPE 1 : Créer un sentiment d’urgence

Pour créer ce sentiment d’urgence Louis va s’appuyer sur l’énergie d’Alice, manchot influente Propulseur pour mettre en mouvement la colonie. Ses qualités : elle va droit au but ! Elle va le crier haut et fort et mobiliser chacun à commencer par l’équipe de Direction, sceptique au départ.

ETAPE 2 : Réunir l’équipe de pilotage

L’un des 1ers réflexes de Louis est de constituer une équipe réduite, pour insuffler un esprit « commun » et travailler avec efficacité et fluidité dans les procédures et méthodes : 4 ou 5 manchots aux profils complémentaires seront suffisants. Louis, chef respecté de la colonie, agit en bon Coordinateur, il sait qu’il ne peut réussir seul et sollicite chaque manchot au bon moment. Ses qualités : diplomate, il écoute chacun, délègue avec confiance. Son équipe va être composée de 5 manchots : Fred, Alice, Chouchou, Jordan le Professeur et lui-même.

En résumé, voici les qualités de l’équipe de pilotage du projet  – par ordre d’apparition dans le scénario proposé :

  • Promoteur (Fred) : Curieux du monde extérieur, à l’écoute des opportunités
  • Concepteur (Fred) : Raisonne out-of-the Box, créatif.
  • Propulseur (Alice) : Elle va droit au but !
  • Coordinateur (Louis) : Il écoute, reformule et délègue avec confiance.
  • Priseur (Louis) : Rationnel, il fait preuve de discernement et envisage toutes les options.
  • Organisateur (Alice) : Elle organise le projet de manière concrète et met les plans en actions.
  • Soutien (Chouchou) : Réconforte, sociable, attentif aux autres et aux besoins.
  • Expert (Le Professeur) : Source de connaissances et de compétences pour l’équipe.
  • Perfectionneur (Le Professeur) : Améliore l’existant, vérifie tout jusqu’à la moindre virgule.

NB : chaque acteur sait jouer 2 ou 3 profils naturellement.

Etape 3 : Développer la vision et la stratégie de changement. Décider quoi faire et puis mettre en route le projet

Chacun des membres de l’équipe pilote est conscient du problème. Parfait. Comment le résoudre ? Il faut trouver des idées, des pistes pour le logement de la colonie… Lors de cette étape les manchots déambulent les yeux grands ouverts, puis chacun émet des idées et des pistes de solution. Sont-elles réalistes ? Tout en sollicitant Alice et Fred, il faut utiliser le côté prudent et objectif de Louis, Priseur, qui permettra de faire l’analyse objective des différentes propositions. Louis est aussi attentif au « jabotement » (langage des manchots) du Professeur Jordan, Expert et Perfectionneur qui validera la faisabilité du projet dans son domaine : Jordan est fasciné par la résolution des problèmes, ce qui sécurise l’équipe. L’équipe est aussi rassurée par les qualités humaines et par le tact de Chouchou, Soutien, celui que tout le monde apprécie… Le pragmatisme d’Alice, Organisateur, va faire des merveilles lors du passage à l’action. Il permettra à l’équipe de pilotage d’esquisser peu à peu la Vision commune, à savoir une colonie nomade, se déplaçant d’iceberg en iceberg.

Etape 4 : Communiquer sur le projet pour faire comprendre et adhérer

Dans cette étape, l’équipe de pilotage informe l’ensemble de la colonie du projet. Elle doit le présenter de façon positive et engageante afin de remporter l’adhésion de tous. Les qualités de Louis, Coordinateur seront indispensables à ce stade mais aussi celles d’Alice, Propulseur et Organisateur et de Fred, Promoteur. Les arguments scientifiques, préparés par le Professeur Jordan, Expert devront être simplifiés à l’extrême pour être compris du plus grand nombre. Louis fera l’introduction et posera le sujet avec détermination. Chouchou, Soutien sera une grande ressource pour expliquer le dispositif choisi. Il choisira ses termes avec soin et évitera la panique dans les rangs de la colonie. Il saura aussi répondre aux objections de manière très empathique.

Etape 5 & 6: Enclencher le mouvement – donner aux autres le pouvoir d’agir + Produire des victoires à court terme

La mise en œuvre du changement d’iceberg peut commencer mais il s’agit de tenir les délais. Des résistances vont émerger, il faudra les vaincre en argumentant encore et encore. L’essentiel est de passer à l’action. Dans ce but, Louis s’appuiera sur les éléments moteurs et l’enthousiasme dégagé par Fred et par Alice mais aussi sur d’autres manchots « éclaireurs ». Il organisera la célébration des victoires intermédiaires avec l’ensemble de la colonie. Chouchou, Fred entre autres se chargeront des festivités avec plaisir.

Etape 7 : Persévérer

Pour installer le changement dans la durée, la rigueur des profils comme celui d’Alice, Organisateur sera précieux. Le diable se nichant dans le détail, l’équipe sollicitera Le Professeur, Perfectionneur qui ira traquer les imperfections et choisir les bons Icebergs pour loger la colonie.

Etape 8  : Créer un nouvelle culture

Au cours de cette ultime étape, l’équipe pilote devra soutenir les comportements jusqu’à ce qu’ils deviennent de nouvelles habitudes pour la colonie. De nouveaux objectifs seront donnés, l’équipe pilote peut être remerciée, la colonie est sauvée ! Elle a aussi appris, fait fructifier l’intelligence collective (cf. article de Catherine Allain) pour mieux servir les objectifs de demain.

The End

Sophie Le Stum, CapEquipe

Retour à la Newsletter.

Pour en savoir plus sur la signification des rôles en équipe Belbin, rendez-vous sur le site de CapEquipe.

Référence : Le bestseller de John Kotter et Holger Rathgeber, Alerte sur la banquise, Editions Pearson, Village mondial : une lecture que je vous recommande vivement.

Merci à Elwyn Thomas, consultant senior au Royaume-Uni.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer